HomeTV"Je vais appeler l’avocat de Daval" : Amandine Pellissard inquiète, elle évoque...

“Je vais appeler l’avocat de Daval” : Amandine Pellissard inquiète, elle évoque son procès prévu en janvier

Author

Date

Category

Amandine Pellissard s’est confiée sur de nombreux sujets auprès de ses abonnés sur Instagram ce mardi 12 décembre. Elle a notamment évoqué son procès prévu dans quelques semaines.

Les mois passent et les soucis se poursuivent pour Amandine Pellissard. La maman de neuf enfants, passée par le programme de docu-réalité de TF1 Familles nombreuses : la vie en XXL, vient de passer des mois compliqués. Sa fille Maéna est née après seulement vingt-six semaines de grossesse le 6 août.

Cette naissance prématurée a été difficile à vivre pour la tribu, le bout de chou ayant dû passer de longues semaines à l’hôpital. Heureusement, la petite fille a fini par rejoindre le nid familial en novembre et tout semblait aller bien pour le clan.

Le lundi 11 décembre, l’influenceuse de 37 ans a révélé que toute la famille allait partir s’installer en Espagne. Mais avant ce grand changement de vie, celle qui s’est reconvertie dans le X avec son époux doit passer par deux étapes cruciales.

Amandine Pellissard est en phase de sevrage

Ancienne toxicomane, Amandine était sous méthadone – un traitement de substitution – depuis une quinzaine d’années. “Ce traitement a dû être augmenté au fur et à mesure de mes grossesses. […] Mais là, j’ai saturé”, a expliqué la femme d’Alexandre en story le 7 décembre, ajoutant ensuite “faire un sevrage à la dure”, en arrêtant d’un coup.

Ce mardi 12 décembre, elle s’est à nouveau confiée sur le sujet : “C’est dur, c’est éprouvant. […] La façon dont je le fais, ce n’est pas forcément la meilleure des façons, même si c’est la plus brève”, a-t-elle révélé, avant d’indiquer à l’attention de ceux qui souhaiteraient l’imiter : “En revanche, je ne veux absolument pas que d’autres fassent comme moi. Allez voir votre médecin addictologue avant de tenter tout arrêt de traitement.”

Amandine Pellissard s’inquiète à propos de son procès en janvier

En plus de ce sevrage, Amandine Pellissard va bientôt devoir gérer son procès. L’audience a été reportée au mois de janvier en juin dernier. En effet, la mère de famille, enceinte à l’époque, n’était pas en mesure d’assister au procès. Toujours ce mardi 12 décembre, la mère de famille l’a évoqué.

“Ce qui me fait chier, c’est que je me rends compte que je n’ai plus d’avocat pour mon audience du mois de janvier”, a-t-elle indiqué, ajoutant sans que l’on sache si c’était de l’humour ou non : “Je vais appeler l’avocat de Jonathann Daval. J’espère qu’il me défendra bien. Moi ça va, je n’ai fait que des chèques [elle a fait des chèques sans provision, NDLR]. Je n’ai tué personne, hein.”

Sur le ton de la blague, elle a ensuite précisé qu’elle ne comprenait pas pourquoi l’usurpation d’identité [celle d’Alexandre] avait été retenue contre elle. Ce dernier lui a alors répondu en précisant ensuite aux internautes qu’il rigolait : “Je t’ai balancée.” Encore quelques semaines difficiles à passer pour la famille Pellissard.

Recent posts