HomeTVIci tout commence : "Il ne ferait pas ça tout seul, c’est...

Ici tout commence : “Il ne ferait pas ça tout seul, c’est trop glauque….” Le résumé du 19 décembre (SPOILERS)

Author

Date

Category

 

Anaïs n’arrive pas à oublier le vœu de Vic qui est de pouvoir pardonner un jour à sa mère. Salomé clame qu’elles ne peuvent pas le réaliser mais son amie pense que Vic est prête à revoir Eugénie. Elle souligne qu’Hortense n’a pas porté plainte contre leur mère. Elles décident de se renseigner sur l’état de santé d’Eugénie avant de faire quoi que ce soit.

Billie et Thibault se chamaillent dans le parc à propos du Double A. Stanislas les entend et rappelle qu’il faut aussi faire preuve de solidarité pour être maître d’hôtel.

Anaïs et Salomé vont sonder Constance qui est encore en contact avec Eugénie. Elle explique que la mère de Vic et Hortense voit un thérapeute et qu’elle fait tout pour être stable. Elle a hésité à contacter ses filles mais veut attendre qu’elles fassent le premier pas.

Billie et Thibault font face à un client difficile au Double A. Il peste contre l’attente et envoie balader la jeune femme qui lui propose une boisson en attendant. Elle se demande si ce n’est pas un client mystère envoyé par Stanislas.

Anaïs prend une décision délicate

Salomé demande à Thomas et Vic de retravailler l’entrée du menu de Noël. Anaïs leur suggère de regarder ce que font les autres chefs. Elle cherche un prétexte pour que Vic déverrouille son téléphone et demande à Salomé de l’occuper. Anaïs en profite pour envoyer un message avec le téléphone de Vic avant d’effacer les traces.

Billie s’excuse pour l’attente et offre un café au client difficile. Il l’envoie balader en disant que c’est du foutage de gueule et l’insulte même. Elle lui répond qu’il a beau être fâché, il n’a pas à l’insulter. Elle lui demande de partir et se rend compte que Stanislas a vu toute la scène. Elle pense qu’elle n’aura jamais le poste de maître d’hôtel.

Anaïs raconte à Salomé ce qu’elle a fait. Son amie avoue qu’elle n’aime pas manigancer dans le dos des gens et jouer avec leur vie. Elle fait ensuite remarquer à son amie qu’elle a passé la journée en cuisine avec elle. Elle lui propose d’être sa seconde, ce qu’Anaïs accepte.

David est surexcité et parcourt l’institut en offrant des chocolats périmés et des cadeaux aux élèves. Deva et Jude s’interrogent sur son comportement surprenant.

Vic, Leonard et Malik sont surpris de voir un château gonflable dans le parc de l’institut. Malik est touché car c’est ce qu’il a demandé dans l’arbre à vœux. Il fonce en profiter. Leonard et Vic s’interrogent sur cette mystérieuse personne qui réalise les vœux des autres.

Bérénice raconte à Jude que David a lancé des paillettes pendant le cours de Clotilde Armand et qu’elle a dû insister pour le mettre dehors. Jude se demande s’il n’a pas dépassé le stade du microdosing. Bérénice pense qu’il ne ferait pas ça tout seul car c’est trop glauque. Mais Jude veut trouver sa planque.

Mauvaise surprise pour Vic et Hortense

En voyant le château gonflable, Teyssier demande à le virer au plus vite. Hortense et Vic découvrent peu après, juste derrière elles, la présence de leur mère.

Stanislas explique à Billie que ce n’était pas un client mystère et qu’elle a bien réagi. Il lui offre le poste de maître d’hôtel.

Hortense et Vic demandent à leur mère pourquoi elle est revenue. Eugénie explique avoir reçu un message de Vic disant qu’elle avait envie de la revoir. Vic ne comprend pas. Eugénie tente de poser des questions à ses filles et assure qu’elle avance dans sa thérapie mais Hortense refuse de lui parler. Elle lui dit de dégager.

Vic montre à Hortense qu’elle n’a pas envoyé de message. Elle se demande si leur mère a vraiment menti et raconte le vœu formulé au Double A. Elle se demande si quelqu’un n’a pas essayé de le réaliser. Hortense est outrée et veut trouver qui se mêle ainsi de la vie des gens. C’est intrusif et pervers et elle refuse de pardonner. Anaïs et Salomé, qui entendent la conversation, n’en mènent pas large.

Jude fouille la chambre de David pendant que Bérénice fait le guet. Il trouve une gourde qui sent la vodka et que David avait avec lui toute la semaine dernière. Il découvre aussi sous son lit un carton rempli de bouteilles d’alcool.

Recent posts